Montjoly brille aux Antilles
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
BASKET FÉMININ

Montjoly brille aux Antilles

MINOS

Après deux victoires en terre guadeloupéenne, pour la première fois de son histoire l'USL Montjoly remporte le titre de champion Antilles-Guyane. Les raisons du succès.

L'équipe au complet hier à leur retour à l'aéroport de Rochambeau

Le fait n'est pas anecdotique et doit être souligné. Depuis plus d'une décennie, le basket féminin était habitué à se vautrer des parements rouges et blancs de l'US Sinnamary qui était la référence. Il faudra désormais se draper du jaune et vert de l'USL Montjoly qui a fait main basse sur le GuyMarGua 2010 en Guadeloupe. Les Montjoliennes ont montré beaucoup de détermination et de solidarité, surtout face à la formation martiniquaise de Rivière Salée en finale.
La saison des nouvelles championnes antillo-guyanaises n'a pourtant pas été des plus faciles. Avec le renvoi du coach Mazarin, le retour de Boody Voyer, puis l'arrivée de Mirna Glennie qui a elle aussi connu quelques tensions avec le groupe, le début a été chaotique. Mais la perte de la Coupe de Guyane a fédéré les forces vers la conquête du titre régional devant Sinnamary. Le groupe n'a pas connu de gros déséquilibre depuis 2007, année du dernier titre. L'épanouissement de Laetitia Renard et les progrès techniques de Sandrine Govindin sont autant d'éléments qui ont permis de remporter ce premier titre à l'extérieur.
Une place forte
S'il fallait feuilleter le livre d'histoire de l'USL Montjoly, on s'apercevrait qu'il comporte de grands noms du basket régional. Et une longue traversée du désert. Régine Racon, qui a entraîné toutes les catégories du club, était toujours à la tâche. La formation allait tôt ou tard payer. Et depuis trois saisons, Montjoly est revenu au premier plan senior. Renard est l'exemple type de la réussite de l'école montjolienne. Cadette, elle fut deux fois sacrée championne. Puis ce fut l'avènement de l'amalgame de la jeunesse et de quelques cadres comme Balthazar et Edwige.
La performance de ce week-end est aussi liée au retour d'un homme, Jean Alfré, ancien grand joueur du club qui fit campagne avec Sinnamary pendant longtemps. Depuis son retour dans le giron technique, le club a remporté deux titres féminins, un titre masculin, deux coupes de Guyane et le plus beau panier avec le GuyMarGua 2010. L'autre défi qui attend les Montjoliennes, c'est le Championnat de national 3. Une tout autre affaire, et une découverte. Mais Montjoly marche à petits pas sur le chemin de la reconquête d'un passé qui vient de connaître un sacré dépoussiérage.
- RÉSULTATS
USL Montjoly - MJC Abymes 46-42
Eclair - MJC Abymes 50-40
USL Montjoly - Eclair 59-54
 
Champion : USL Montjoly
2e : Eclair (Martinique)
3e : MJC Abymes (Guadeloupe)