Beach hand : une première en Guyane
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
SPORT

Beach hand : une première en Guyane

Alain PAULMIN

Après la semaine de formation orchestrée par les formateurs de la FFHB, Patrick Teyssier et Joëlle Demouge, Mercredi des Cendres était le jour choisi pour organiser un tournoi de beach hand sur la plage Caristan de Rémire-Montjoly.

Le Pôle 1 © AP

La délégation de FFHB © AP

Les deux formateurs Joëlle Demouge et Patrick Teyssier © AP

Frederick Flamant président le la Ligue de Hand de Martinique © AP

Le président Paul Polydor de la Ligue de Hand de Guyane © AP

Andy Gerard le président de la Ligue de Hand de la Guadeloupe © AP

Patrick Bruno président de la CRA et en charge de la selection © AP

Renauld Baldacci élu responsable au Beach Hand à la FFHB © AP

Romuald Jardine élu meilleur spécialiste du tournoi © AP

 Du plaisir sur toute la ligne et cette envie de reproduire au plus vite ce qui a été appris en terre guyanaise. Une très belle initiative de la Ligue de la Guyane qui a été la terre d'accueil de cette nouvelle discipline qui sera en démonstration pour les JO 2024 à Paris avec l'objectif de mettre en place une sélection de France composée d'ultramarins.

En juillet prochain, une épreuve est prévue dans l'hexagone pour les sélections Garçons et Filles pour les équipes domiennes.
• Retrouvez notre Facebook Live ici :



À l'issue de la journée, les résultats ont été les suivants :

Chez les Filles :

1 / Pôle 1
2 / Raché Pliché
3 / Pôle 2

Chez les Garçons :

1 / Les Minions (RHK)
2 / La Kay (AJSE)
• RÉACTIONS

Le président Paul Polydor :

"Une semaine qui se termine en beauté après une formation intense pour mieux appréhender la discipline. Nous avons su monter aux dirigeants de la Fédération Française que nous étions prêts et que nous avons du potentiel. D’après les échanges, il semblerait que 3 ou 4 jeunes ont déjà été détectés avec un profil qui devrait convenir, maintenant on verra ce que cela va donner.

Nous avons une échéance à court terme avec la mise en place de cette sélection filles et garçons pour juillet prochain, ce qui devrait nécessiter d’autres plateaux afin de mettre tous cela en place."


Patrick Bruno, président de la CRA en charge de la mise en place des sélections :

" On a pu toucher de près la charge de travail qui nous reste à effectuer. Nous avons beaucoup de jeunes qui ont tout de suite adhéré. La qualité du tournoi le prouve notamment avec les jeunes du Pôle et les clubs qui ont joué le jeu. La balle est dans notre camp, des opportunités pour nos jeunes d’intégrer pourquoi pas l’équipe de France, il faut y croire. N’oublions surtout pas le sérieux, la rigueur et l’envie."

Romual Jardine, meilleur spécialiste du tournoi :

"Une journée très agréable et un beau challenge en tant que joueurs afin de gravir des étapes et pourquoi pas le haut niveau."

Frédéric Flamant, président de la Ligue de la Martinique :

" Toutes les conditions ont été réunies, un grand bravo à nos amis de la Guyane qui ont pris à bras le corps cette merveilleuse organisation. Nous repartons pour retranscrire ce que nous avons appris en formation et poursuivre le travail."

Renauld Baldacci, élu responsable du Beach Hand de la FFHB et président de la Ligue de Corse :

"Nous sommes très satisfaits de notre présence en terre guyanaise. Le président Polydor mérite les bravoures avec cette belle organisation. Maintenant, l’élément important pour nous c’était la formation des cadres en peu de temps, et ce tournoi pour mettre en pratique tout ce travail. On a déjà détecté des qualités qui devraient nous intéresser pour les sélections. On va devoir continuer le travail avec sans doute des formations sur les Antilles également, à la Réunion et Mayotte. Les ultramarins ont bien évidement toute leurs place au sein de cette nouvelle discipline et surtout à la sélection de l’équipe de France."