Présidentielles 1995 : Les instituts de sondages mis en échec
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
DANS NOS ARCHIVES

Présidentielles 1995 : Les instituts de sondages mis en échec

Marlene CLÉOMA, m.cleoma@agmedias.fr

Pour les présidentielles 2022, les instituts de sondages de plus en plus nombreux ont annoncé depuis des semaines le face à face Emmanuel Macron- Marine le Pen. Paris gagné. Si les études d’opinions ont le plus souvent annoncé le bon ordre d’arrivée des candidats, vous allez voir que cela n’a pas toujours été le cas. Sonjé… Viré gadé !

 Au soir du premier tour des présidentielles 1995, c’est le candidat Lionel Jospin qui crée la surprise en arrivant en tête avec 23,3 % des voix devant Jacques Chirac avec 20, 84 % de voix « Jospin et Chirac au second tour », titre notre journal France-Guyane le 24 avril.

« Formidable défaite… Ils essaient de faire raconter aux Français que l’élection est jouée, qu’il y aura des écarts formidables », sont les premiers mots de Nicolas Sarkozy, porte-parole d’alors d’Édouard