30 juillet 2014 : Indépendance de l’Université de Guyane
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Sonjé... viré, gadé

30 juillet 2014 : Indépendance de l’Université de Guyane

Marlène CLÉOMA, m.cleoma@agmedias.fr
Notre quotidien titra « Ils l’ont fait ! » dans son édition du 12 novembre ou encore et « la grève accouche d’une université »
Notre quotidien titra « Ils l’ont fait ! » dans son édition du 12 novembre ou encore et « la grève accouche d’une université » • @ARCHIVES FRANCE-GUYANE

Une grève a été nécessaire (encore une fois). Après les mouvements sociaux de 1996 qui se sont soldés par la création d’un rectorat, les annales retiendront aussi la grève de novembre 2013 qui verra naître une université de plein exercice. Sonjé !

Avant 2014, l’Université de Guyane dépendait de celle des Antilles. On parlait alors de l’Université des Antilles-Guyane (UAG). Mais voilà, toute bonne chose à une fin ! Le 8 octobre 2013, une grève éclate en Guyane. En cause, de nombreux dysfonctionnements du pôle universitaire de Guyane.

Notamment le temps de traitement des revendications et des demandes qui doivent passer par la Martinique. « On doit attendre les réponses de la Martinique. Pour le sport, on doit attendre les réponses de la Martinique pour commencer les cours alors que le hall est là, les clés sont en Guyane, pas aux Antilles. Pourquoi attendre ? J’ai choisi l’option sport, j’ai un examen en janvier et les cours n’ont toujours pas démarré parce qu’il manque l’accord de la Martinique. Et c’est pareil dans de nombreux domaines » tançait dans nos colonnes Priscillia étudiante d’alors en 3e année de licence de mathématique et informatique. «