Maïmouna, à la capture des moments de vie
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
MOUN LAGWIYANN

Maïmouna, à la capture des moments de vie

Nancy LAFINE, n.lafine@agmedias.fr
Maïmouna a commencé la photo à 15 ans. Aujourd’hui, elle en a fait son métier.
Maïmouna a commencé la photo à 15 ans. Aujourd’hui, elle en a fait son métier. • MAÏMOUNA L-T

Maïmouna Labery-Torvic revendique une approche intimiste de la photographie. Elle capture des « moments de vie » dans un style épuré qui la distingue. Essayons-nous à une chrono-biographie de cette working girl des temps modernes.

Elle est Guyanaise d’origine, Rouranaise de résidence et photographe de notoriété. Elle se nomme… Maïmouna Labery-Torvic !

Maïmouna, l’adolescente, aime l’art depuis toute petite. Elle se passionne réellement pour la photographie vers l’âge de 15 ans. « J’ai toujours aimé les belles choses et fais très attention aux détails. Mes parents ont rapidement décelé que j’aimais l’art. Mon frère m’a acheté mon premier appareil photo, et dès ce moment, je ne me suis pas arrêtée ».

Maïmouna, l’étudiante, fait une formation en langue des signes. Ensuite elle opte pour l’anglais. « J’ai fait un voyage de quelques mois aux États-Unis pour me perfectionner en anglais. Mon objectif à ce moment était l’enseignement ».

Maïmouna, la jeune femme active, débute donc tout naturellement une carrière dans l’Education nationale. « Je me suis arrêtée trois ans à Mayotte pour enseigner et quand je suis revenue avec ma petite famille en Guyane pour les vacances, j’ai fait quelqu