Maripasoula : pas d'électricité ni d'eau, les écoles fermées
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
COUPURES

Maripasoula : pas d'électricité ni d'eau, les écoles fermées

Gaëtan Tringham (g.tringham@agmedias.fr)
Le château d'eau de Maripasoula.
Le château d'eau de Maripasoula. • GT

 Depuis vendredi après-midi, de nombreux habitants de Maripasoula ne sont plus approvisionnés en eau et en électricité. Selon EDF, un des moteurs de la centrale de la commune a subi une « avarie grave ». Conséquence : Le collège et les écoles n’ont pas été ouverts ce matin. Une situation exaspérante pour les habitants.  

MAJ 27/09/2022 18 h 30 : Selon EDF, Le courant a été rétabli le 26/09/2022 à 21 h 40. Cela a été majoritairement confirmé, mais selon un contact à la mairie de Maripasoula, la commune "rencontre encore des coupures." Et si les écoles étaient encore fermées ce matin, le collège a rouvert "avec beaucoup d'absences. Une grande partie des Amérindiens étant rentrés chez eux la veille."

 Panne de grande envergure sur le Maroni. Depuis vendredi 23 septembre, 15 heures, de nombreux habitants de Maripasoula ne sont plus fournis en électricité et même en eau. Selon EDF, un des moteurs de la centrale de production de la commune a subi une « avarie grave ». Et malgré les différentes tentatives d’intervention des services, le courant n’a pu être rétabli pour l’ensemble des clients, « la puissance produite étant insuffisante pour alimenter toute la commune. » Des « délestages tournants » sont ainsi effectués entre différentes zones informe EDF.

Lorenzo, un Maripasoulien résidant au quartier Abdallah relève : « Les coupures ont commencé vendredi après-midi. Samedi soir, le courant est revenu à 23 heures avant d’être à nouveau coupé vers 2 heures du matin. Dimanche matin, nous avons eu de l’électricité de 10 heures jusqu’à 16 heures et depuis plus rien », nous racontait-il ce lundi matin. Pour recharger ses appareils, ce dernier a dû aller plusieurs fois chez des amis logeant dans d’autres zones de la ville.

L’eau a également été coupée dans certains quartiers. Des défauts d’approvisionnement liés au problèmes électriques, confirme EDF. Des groupes électrogènes de secours sont arrivés sur place par pirogue hier soir. Ils devraient aider à rétablir le courant sur des postes supplémentaires et sécuriser davantage l’approvisionnement en eau. La commune reste malgré tout en attente, car beaucoup sont encore plongés dans le noir et sont en attente d'une solution perenne. Une note a d’ailleurs tourné demandant la « démission de toute l’équipe d'EDF à Maripasoula. » Elle témoigne de : « Coupures répétitives sans préavis ou de consignes de sécurité » et décrit « une population à bout de nerf. »

Pas de courant, pas d'école
La conséquence de ces problèmes est plus large encore. La commune a informé : « Considérant les coupures d’eau et d’électricité actuellement subies par la commune. Les écoles du bourg et du village Nouveau Wacapou ne sont plus en mesures de fonctionner correctement. En conséquence, ces dernières seront fermées à partir du lundi 26 septembre, et ce, jusqu’à nouvel ordre. »

A midi ce 26 septembre, EDF expliquait : « Les délestages tournants se poursuivent en attendant l'installation des groupes électrogènes. Les équipes sont à pied d'oeuvre pour revenir au plus vite à une situation normale. »

Enfin, nous apprenons que Maripasoula n’a pas été la seule commune impactée par les défauts d’électricité. Papaichton et Grand-Santi en ont aussi été victimes au cours du week-end.