Macouria, « de la parole aux actes » face à l’habitat informel
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
VIE LOCALE

Macouria, « de la parole aux actes » face à l’habitat informel

S.R.
Les opération de destruction du squat "La Lagune" ont débuté en milieu de semaine.
Les opération de destruction du squat "La Lagune" ont débuté en milieu de semaine. • D.R.

 Implanté derrière le collège Just Hyacine, le quartier informel de la Lagune compte parmi les « réceptacles des squatteurs expulsés des autres villes de la CACL » selon l’édile de la commune Gilles Adelson, qui en appelle à une réunion solennelle entre tous les maires concernés par la problématique des quartiers informels.

 Depuis plus de trois ans, à proximité de la rue qui porte le même nom, le squat dit de « la Lagune » est présenté comme le nouveau Sablance. Au niveau du PK14, sur une ancienne parcelle privée, près d’une trentaine de maisons ont été construites illégalement en un court laps de temps. Ce qui avait de