Les Guyanais ont marché comme un seul homme

Les Guyanais ont marché comme un seul homme

Karin SCHERHAG / Rosane FAYET
La marée humaine a remonté l'avenue De-Gaulle en direction de la préfecture (KS)
La marée humaine a remonté l'avenue De-Gaulle en direction de la préfecture (KS)

La Guyane a vécu, hier, un moment historique. Entre 12 000 et 20 000 personnes ont manifesté dans les rues de Cayenne à l'appel du collectif Pou Lagwiyann dekolé. Un succès populaire que personne n'avait su prédire.

« C'est du jamais vu! » , répète inlassablement Davy Rimane. L'un des porte-paroles du collectif Pou Lagwiyann dekolé a encore du mal à se remettre de ses émotions. Véritable succès populaire, la mobilisation citoyenne organisée hier à Cayenne, à l'appel du collectif, a rassemblé 20 000 personnes selon les organisateurs (environ 12 000 selon les forces de l'ordre). Une marée humaine, toute de noir vêtue, qui a défilé en chantant depuis le boulevard Mandela jusqu'à la préfecture, sans le moindre accroc.
Lundi, Davy Rimane rebondissait sur les propos du Premier ministre Bernard Cazeneuve. Quelques heures plus tôt, celui-ci avait appelé les Guyanais à retrouver leur calme. « Vous avez vu des débordements quelque part ?, interrogeait alors le syndicaliste. Moi non. L'ambiance est bon enfant ici. » Hier encore, en défilant pendant quatre heures dans une atmosphère pacifique, les Guyanais ont fait un pied de nez au gouvernement. Et les membres du collectif n'en sont pas peu fiers.
TIMOUN...