Accueil des réfugiés : pas d'amélioration immédiate mais une volonté de faire plus
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Société

Accueil des réfugiés : pas d'amélioration immédiate mais une volonté de faire plus

Gérôme Guitteau ; g.guitteau@agmedias.fr
Frédérique Racon, directrice générale des populations a rappelé que le délais légal de prise en charge d'un demandeur d'asile est de 48 heures et qu'il faut compter en moyenne 3 mois pour obtenir une première réponse.
Frédérique Racon, directrice générale des populations a rappelé que le délais légal de prise en charge d'un demandeur d'asile est de 48 heures et qu'il faut compter en moyenne 3 mois pour obtenir une première réponse. • G.GUITTEAU

Une réunion entre les services de l’État, la Collectivité territoriale de Guyane et la mairie de Cayenne s'est déroulée en fin d'après-midi, mercredi, à la préfecture. Trois cents hébergements d'urgence pour demandeurs d'asile (Huda) ont été commandés par les services étatiques.

Les images ont fait le tour des réseaux sociaux : madame le maire de Cayenne, Sandra Trochimara qui bloque la rue Arago et interpelle l’État au sujet de migrants venant tout droit de Saint-Georges et débarqués au coin d'une rue par un taxi collectif. C'était en fin de semaine dernière.
 
Une réunion s'imposait donc pour clarifier les positions de chacun. Afin de montrer, une certaine union sur la question migratoire, une personne a pris la parole après la réunion : Frédérique Racon, haut...