L'imbroglio autour de l'OPRF s'invite à l'assemblée plénière de la CTG
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
POLITIQUE

L'imbroglio autour de l'OPRF s'invite à l'assemblée plénière de la CTG

Elias HALILE-AGRESTI (e.halile-agresti@agmedias.fr)
Pancartes de revendication des salariés de l'OPRF
Pancartes de revendication des salariés de l'OPRF • EHA

Ça n'était pas l'ordre du jour, mais compte tenu de l'ampleur de la situation, ça l'est devenu. Ce mercredi 31 mai, une vingtaine de salariés de l'Opérateur Public Régional de Formation (OPRF) se sont introduits au sein de la salle des délibérations de l'hôtel territorial de Guyane, à Cayenne. En cause, plusieurs retards sur le versement des salaires, et un horizon professionnel incertain. Explications. 

 Au début du mois de février dernier, une partie des salariés de l'OPRF s'est mise en grève pour protester, notamment, contre des retards sur le paiement de leurs salaires. Mais aucun protocole d'accord n'a été signé suite à cette grève, pour mettre fin au conflit social. A l'époque, les salariés demandaient leur reclassement, ainsi que le paiement des jours de grèves, et des indemnités de licenciement en vue d'une probable liquidation.