La prochaine campagne de vaccination grippe/Covid-19 débutera le 18 octobre
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Santé

La prochaine campagne de vaccination grippe/Covid-19 débutera le 18 octobre

La rédaction
Un homme se fait vacciner contre la variole du singe au centre de santé municipal Edison, le 27 juillet 2022 à Paris
Un homme se fait vacciner au centre de santé municipal Edison, le 27 juillet 2022 à Paris • ALAIN JOCARD (POOL/AFP)

La campagne 2022-2023 de vaccination contre la grippe saisonnière débutera le 18 octobre en Guyane.

La vaccination contre la grippe saisonnière sera associée à une campagne de vaccination contre le Covid-19, « sous réserve de l’absence de vague épidémique liée au Covid-19 » avant cette date rappelle la lettre pro de l'ARS dont est issu cet article.
 
Du 18 octobre au 15 novembre, les doses de vaccins antigrippaux seront réservées aux publics ciblés par les recommandations (qui comptent désormais les professionnels exposés aux virus influenza porcins et aviaires).

Les vaccins antigrippaux disponibles pour la campagne 2022-2023 sont les suivants: Vaxigrip Tetra* (Sanofi Pasteur), Influvac Tetra* (Mylan) et Fluarix Tetra* (GSK) à partir de l'âge de 6 mois, et Efluelda* (Sanofi Pasteur) à partir de 65 ans.

La campagne de vaccination 2021-2022 a été la première au cours de laquelle la co-administration des vaccins contre la grippe et le Covid-19 était recommandée. « Aucun signal particulier n’a été identifié par les dispositifs de pharmacovigilance (…) Les deux injections peuvent être pratiquées en même temps, mais sur deux sites de vaccination distincts (un vaccin dans chaque bras). »

Le BO rappelle que « plusieurs textes réglementaires ont récemment élargi les compétences des pharmaciens d’officine, des sages-femmes et des infirmiers (…) De façon dérogatoire et exceptionnelle, les préparateurs en pharmacie et les étudiants de deuxième et troisième court de pharmacie peuvent, sous certaines conditions, administrer les vaccins contre la grippe en pharmacie d’officine. »

Les autorités encouragent également « les professionnels en contact étroit et prolongé avec des personnes à risque » à se faire vacciner contre la grippe. Elles soulignent que la couverture vaccinale est particulièrement basse dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes et autres établissements et services médico-sociaux.
Source : La lettre pro de l'ARS