• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Covid-19 : La cellule de crise se déplace à Saint-Laurent

Véronique NORCA Mercredi 22 Juillet 2020 - 15h24
Covid-19 : La cellule de crise se déplace à Saint-Laurent

Chaque jour depuis l’arrivée Patrice Latron, directeur interministériel de crise, un point est fait sur l’évolution de l’épidémie de COVID-19 et les mesures en cours. Ce mercredi exceptionnellement, la réunion était déplacée à Saint-Laurent du Maroni.



Covid-19 : la cellule de crise se déplace à Saint-Laurent from France Antilles Guyane on Vimeo.

L’objectif du directeur : rencontrer et écouter les acteurs de l’Ouest. S’il a des informations chiffrées précises, il explique avoir besoin de voir et d’expérimenter par lui-même la réalité du terrain.

La journée se déroulait en trois temps ; visite des installations du CHOG, cellule de crise journalière à la sous-préfecture, rencontre avec les élus locaux dans l’après-midi.
 

Ce que l’on peut retenir du point presse de la mi-journée :


« Je suis là pour diriger la crise et non pour gérer les problèmes structuraux de la Guyane. Je suis venu voir ce qu’était un lit de réanimation COVID à Saint-Laurent et j’ai vu qu’il n’y a pas de problème d’accueil de malades graves atteints du COVID ; Je suis venu constater qu’il y a de la place»

D’abord, sur la visite du CHOG, le directeur se félicite de la qualité des équipements hospitaliers, qu’il considère à l’honneur de la république et de la Guyane. Il a directement dialoguer avec les soignants et a pu apprécier la cohésion des équipes en place et des renforts arrivés de métropole. Les demandes principales sont surtout d’ordre matériel, ce à quoi, la cellule de crise va tenter de répondre rapidement. Le délégué du personnel a également évoqué la nécessité d’avoir une infrastructure hospitalière à Maripasoula.
Ensuite, la CIC s’est déroulée en sous-préfecture en présence du préfet, Marc Del Grande, Yves Dareau, sous-préfet de Saint-Laurent, Didier Looten, Commandant supérieur des forces armées en Guyane, ainsi que le directeur des services d’intervention et de secours. Etaient également présents par visioconférence, les membres du CIC restés à Cayenne. La réunion a duré près d’une heure trente, nous n’avons pas été autorisés à assister.

Enfin, concernant les attentes de Patrice Latron concernant sa rencontre avec les élus locaux, il souhaite d’abord être à l’écoute des problématiques particulières de l’Ouest, mais aussi des préconisations. « je ne suis pas là pour leur passer la bonne parole, ce sont eux les représentants de la population guyanaise »

Il n’y a pas de saturation, mais une montée de la maladie dans l’Ouest guyanais, comme ça l’a été à Saint-Georges, puis à Cayenne. Il s’agit donc de mettre en place des solutions adaptées à cette nouvelle étape de la pandémie.
 


Pour en savoir plus :
Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
3 commentaires
1 commentaire
3 commentaires
A la une
3 commentaires
2 commentaires
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos