Sénatoriales / Rollin Bellony : "J’ai appris qu’il y avait un système mafieux"
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Sénatoriales / Rollin Bellony : "J’ai appris qu’il y avait un système mafieux"

Propos recueillis par Pierre ROSSOVICH

Le dr Rollin Bellony dit tout sur les raisons qui l'ont poussé à se présenter aux élections sénatoriales, sur son combat politique et sur les tractations "douteuses" qu'il a constaté durant la campagne. 

Quel est votre ressenti après votre défaite aux élections sénatoriales ?
Je ne peux pas être satisfait. Si je suis allé aux élections c’était bien pour gagner. J’ai pensé qu’il y avait une fenêtre de tir. J’ai un background : depuis 30 ans, je sillonne la Guyane du nord au sud, de l’est à l’ouest, du littoral à l’intérieur. J’ai travaillé dans les domaines de la santé, de l’université, je suis médecin de la ligue de football… Je suis donc au plus proche des réalités du pays. Mais comme tout se décide en métropole, je fais le va-et-vient. On ne peut pas faire avancer ce pays si on n’a pas un relais au niveau de l’hexagone. Je pensais que je pouvais être ce relais.
Pourquoi vouliez-vous obtenir ce mandat ?
Pour remonter au plus haut des instances de la République, le combat que je mène depuis 30 ans : l’éducation, la santé et l’économie. Je demandais un outil supplémentaire pour pouvoir aller plus vite dans mon combat.
Qu’est-ce qui vous a poussé à vous présenter réellement ?
J’ai rencontré Georges Patient qui m’a demandé d’y aller pour pouvoir travailler