“Nous ne sommes pas prêts de renouer avec LFI”
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Politique

“Nous ne sommes pas prêts de renouer avec LFI”

Propos recueillis par Gérôme Guitteau
Philippe Bouba, troisième en partant de la droite, et son comité de soutien regrettent le manque de solidarité de La France insoumise à leur égard.
Philippe Bouba, troisième en partant de la droite, et son comité de soutien regrettent le manque de solidarité de La France insoumise à leur égard. • G. GUITTEAU

Un long papier sur son blog de Clémentine Autain , députée de Seine-Saint-Denis au sujet de la gouvernance du mouvement La France insoumise a interpellé les anciens membres de LFI en Guyane. France-Guyane a interrogé Philippe Bouba , ancien candidat aux législatives et vice-président de la Collectivité territoriale. Il avait annoncé son départ du mouvement début juillet. Il n'envisage pas de renouer avec le parti de Jean-Luc Mélenchon , qui a obtenu plus de 50% des suffrages lors du premier tour des présidentielles en avril.

Quelle pourrait être la contribution des groupes d'actions de Guyane dans cette réforme interne de La France insoumise (LFI)?
Concernant une hypothétique réforme interne, je pense que nous avons en fait déjà communiqué le 4 juillet en indiquant que nous étions d'accord avec le fond mais pas avec la forme de ce mouvement politique. Une telle proposition n'a de sens si et seulement si des garanties sont apportées sur un mode de fonctionnement beaucoup plus démocratique de LFI. Et au vu de notre expérience nous n'y croyons aucunement. Pendant plus six mois, nous n'avons pas cessé d'interpeller le "National" afin qu'il respecte les décisions de nos groupes d'action.
Suite à sa tribune,