La CTG à l'écoute des maires de Guyane sur la crise du Covid, les fonds européens et le plan de relance
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
GUYANE

La CTG à l'écoute des maires de Guyane sur la crise du Covid, les fonds européens et le plan de relance

Samir MATHIEU
Les maires ont échangé avec le président de la CTG sur les fonds européens, le plan de relance et la gestion de la crise du Covid.
Les maires ont échangé avec le président de la CTG sur les fonds européens, le plan de relance et la gestion de la crise du Covid. • SAMIR MATHIEU

La CTG a organisé vendredi matin, avec l'AMF, une rencontre avec les maires de Guyane. Plusieurs maires et adjoints étaient présents au rendez-vous. Il a été question de la gestion de la crise du Covid, les fonds européens mais aussi du plan de relance.

La CTG a organisé vendredi matin, avec l'association des maires de Guyane, une rencontre avec les maires et adjoints des communes guyanaises. L'objectif de cette rencontre était triple. Il s'agissait en premier lieu de faire le point sur la gestion de la crise du Covid sur notre territoire. La réunion a permis aussi de faire le point sur les programmes d'aides européens, et enfin sur le plan de relance.

De nombreux maires étaient présents, comme Albéric Benth, le maire de Mana, la maire de Saül, Marie-Hélène Charles ou encore le maire de Matoury Serge Smock. De nombreux adjoints ont également représenté leur commune comme par exemple Sandra Trochimara, la première adjointe à la maire de Cayenne, qui était jusqu'à vendredi maire par intérim en l'absence de Marie-Laure Phinéra-Horth ou encore le premier adjoint à la maire de Saint-Laurent Mickle Papayo. Le président de l'association des maires de Guyane et maire de Roura, David Riché était également présent, assis à la tribune à côté du président de la CTG Rodolphe Alexandre, qui a présidé cette réunion.
La gestion de la crise du Covid
Cette réunion a permis aux élus de s'exprimer librement sur la situation actuelle en Guyane, que ce soit en ce qui concerne la gestion de la crise du Covid, mais aussi concernant leurs interrogations sur le plan de relance ou sur les aides européennes.
En ce qui concerne la crise du Covid, 400 agents de la CTG ont été en télétravail au plus fort du confinement,