Grosses tensions entre les élus et les autorités sanitaires
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Grosses tensions entre les élus et les autorités sanitaires

Hermann ROSE-ELIE

Les parlementaires ainsi que le président de la Collectivité Territoriale de Guyane manifestent publiquement leur désaveu envers la Directrice Générale de l’Agence Régionale de Santé.

 Rien ne va plus dans la gestion de crise sanitaire en Guyane.

La tension est désormais vive entre les élus et les autorités sanitaires.
Ces dernières heures, le député de la première circonscription est monté au créneau pour dénoncer les décisions prises par la Directrice Générale de l’Agence Régionale de Santé.

Pour Gabriel Serville qui a claqué lundi la porte du Comité de Gestion de Crise du Covid-19,la confiance est rompue avec Clara De Bort :

La tension se généralise
C’est la même tonalité prise par les sénateurs Antoine Karam et Georges Patient qui autour du président de la Collectivité Territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre ont dénoncé la venue de Karine Lacombe, professeur de médecine pour des essais thérapeutiques chez nous dans le cadre du coronavirus : « elle n’est pas la bienvenue » ont-ils affirmé.

Publiée par CTG Collectivité Territoriale de Guyane sur Lundi 29 juin 2020


Des élus qui en plus de demander à l’ARS d’accélérer la venue de médecins cubains sur notre territoire donnent 48 heures à l’État pour organiser le déploiement d’un hôpital de campagne à l’instar de celui qui a été mis en place à Mulhouse.

Sa particularité est de disposer de lits de réanimation contrairement au site qui a été installé non loin du Centre Hospitalier de Cayenne.