Emmanuel Macron : « Nous réintègrerons les soignants suspendus après le feu vert des autorités scientifiques »
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Président de la République

Emmanuel Macron : « Nous réintègrerons les soignants suspendus après le feu vert des autorités scientifiques »

Propos recueillis par François-Xavier Guillerm, notre correspondant à Paris
Emmanuel Macron n'avait pas parlé dans la longueur depuis sa réélection. Pour sa première grande interview de début de second mandat, il a choisi la presse quotidienne régionale, dont France-Guyane.
Emmanuel Macron n'avait pas parlé dans la longueur depuis sa réélection. Pour sa première grande interview de début de second mandat, il a choisi la presse quotidienne régionale, dont France-Guyane. • JULIEN DE ROSA (AFP)

Dans le cadre de l'interview accordée à une dizaine de titres de la presse quotidienne régionale vendredi dernier, le chef de l'Etat a répondu aux questions spécifiques de France-Antilles et de France-Guyane relatives à nos territoires.

Vous avez nommé Yaël Braun-Pivet après l'Appel de Fort-de-France des cinq présidents des départements et régions d'Outre-mer demandant à revoir la relation entre la métropole et les territoires et qui sous-tend une demande d'autonomie. Quelles instructions avez-vous données à votre ministre de l'Outre-mer ?
D'aller très vite au contact, de préparer cet agenda et de préparer le déplacement que je compte moi-même faire très vite avec une obsession : être au service de nos compatriotes et répondre à la vie chère, aux défis écologiques, économiques et sociaux. Je suis pour du concret, et changer les vies.
Ils vous demandent quand même un peu d'autonomie ?
On adore ce sujet...
C'est le post-colonialisme qui veut cela...
Il faut se méfier de ces formules !
On parle de post-néocolonialisme...