Mort au Mali, Andreï Jouk avait servi en Guyane

 Mort au Mali, Andreï Jouk avait servi en Guyane

L’un des treize militaires décédés lundi, au Mali, dans la collision de deux hélicoptères durant une mission de l’opération Barkhane, avait servi en Guyane. Âgé de 43 ans, le sergent-chef Andreï Jouk était affecté au 2e Régiment étranger de génie de Saint-Christol. Il avait rejoint la Légion étrangère il y a près de onze ans.

Projeté en mission en Guyane de septembre 2015 à mars 2016, il avait reçu la médaille de protection du territoire avec agrafe « Harpie ». Il avait notamment effectué une...

franceguyane.fr 242 mots - 28.11.2019
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir