France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Mort au Mali, Andreï Jouk avait servi en Guyane

Jeudi 28 Novembre 2019 - 03h22
 Mort au Mali, Andreï Jouk avait servi en Guyane
Le légionnaire Andreï Jouk est mort lors d’une opération de combat au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane, le 25 novembre. - DR

L’un des treize militaires décédés lundi, au Mali, dans la collision de deux hélicoptères durant une mission de l’opération Barkhane, avait servi en Guyane. Âgé de 43 ans, le sergent-chef Andreï Jouk était affecté au 2e Régiment étranger de génie de Saint-Christol. Il avait rejoint la Légion étrangère il y a près de onze ans.

Projeté en mission en Guyane de septembre 2015 à mars 2016, il avait reçu la médaille de protection du territoire avec agrafe « Harpie ». Il avait notamment effectué une opération en Afghanistan au sein de l’opération Pamir et participait pour la troisième fois à l’opération Barkhane. Il s’est distingué par « son goût pour l’engagement et l’action, son esprit d’équipe et ses qualités exceptionnelles ». Un hommage national sera rendu lundi aux Invalides à ce sergent-chef et aux douze soldats qui ont péri dans cet accident lors d’une opération de combat contre les djihadistes. L’ensemble des forces armées en Guyane rendront aussi un hommage à leurs camarades tombés au combat.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

BonPom 28.11.2019

A l'instar de nos "frères africains" djihadistes qui tuent chaque année des dizaines de nos frères africains soldats Maliens et bien plus de nos frères africains civils Maliens, certains se réjouissent de la mort de nos frères soldats Français.

Répondre Signaler au modérateur
Indépendant 28.11.2019

Et combien de nos frères africains il a tué ce monsieur ?

Répondre Signaler au modérateur
dogs 28.11.2019

Monsieur le troll indépendant que faites-vous pour votre patrie? Rien à part celà. Paix et reconnaissance à ce Monsieur qui a donné sa vie pour son pays et condoléances à sa famille.

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 28.11.2019

Ah ? Ce sont vos frères quand ils sont en Afrique mais quand ils arrivent en Guyane vous leur crachez dessus. Pauvre homme...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
A la une