Insécurité : « On part de haut mais elle n'augmente plus »

Insécurité : « On part de haut mais elle n'augmente plus »

Gaëtan TRINGHAM, g.tringham@agmedias.fr
Sécurité en Guyane. Le Bilan du 1er semestre.
Sécurité en Guyane. Le Bilan du 1er semestre. • GT

Que ce soit en termes de délinquance, de lutte contre le trafic de stupéfiants ou contre l'orpaillage illégal, la préfecture met en avant de nombreuses améliorations au premier semestre 2023. Mais l'effort doit se poursuivre car les chiffres présentés sont toujours très importants. En témoigne, le nombre d'homicides depuis le début d'année qui s'établit déjà à 25, soit une base plus élevée que les 47 homicides de l'année 2022. On apprend aussi que l'opération 100 % contrôles a permis de saisir plus d'une demi tonne de cocaïne depuis le 1er novembre 2022.

À l'heure du départ de Thierry Queffelec vers le Haut-Rhin, la préfecture fait son bilan. Dans la continuité de la tendance observée en 2022, et si l'on s'en tient aux chiffres présentés, la délinquance est en baisse en Guyane.

23 % de vols à main armée en moins ont été recensés au cours du premier semestre 2023 par rapport au premier semestre de l'année passée (370 faits contre 483 faits sur les six mêmes mois). Les violences physiques crapuleuses sont elles aussi en baisse (-20%) tout comme les violences sexuelles déclarées (-15%). 328 faits...