Les Canadiens d’Iam Gold quittent le Suriname
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
INFO FRANCE-GUYANE

Les Canadiens d’Iam Gold quittent le Suriname

Eric GERNEZ, à Paramaribo

Le secret était bien gardé. L’annonce s’est faite aujourd’hui : les Chinois de la compagnie Zijn achètent la mine de Rosebel pour 360 millions de dollars.

Implantation chinoise dans le secteur aurifère
Les chinois s’implantent dans l’industrie de l’or au Suriname et prennent 95% de participation dans la mine de Rosebel et 70% dans celle de Saramacca. Les 5% restants de Rosebel restent au gouvernement du Suriname.
Iam Gold se recentre au Canada
Les canadiens conduisent un projet phare ‘’Côté Gold’’ au Canada. Ils ont besoin d’y concentrer leurs investissements. Ils déclarent que c’est la raison qui les pousse à se séparer de leurs actifs surinamais.
Questions…
A ce stade de la communication, il est trop tôt pour développer des commentaires plus fins.

On notera cependant, l’entrée des chinois sur le secteur industriel, qui plus est, aurifère, du Suriname.

En second, il est souligné l’aspect souvent peu respectueux des prédations chinoises en matière d’environnement. Il faudra sans doute pour le gouvernement s’assurer de la mise en œuvre de bonnes pratiques de gestion d’écosystème.

Sur le plan politique, c’est la confirmation de l’arrivée de la Chine sur le plateau des Guyanes, après l’annonce hier de la création d’une ligne aérienne Chine/Guyana.