Rentrée scolaire : les locaux de l'OPRF comme solution aux problèmes d'affectations ?
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
ÉDUCATION

Rentrée scolaire : les locaux de l'OPRF comme solution aux problèmes d'affectations ?

Xavier-Paul Le Pelletier
Au-delà des problématiques liées au contexte sanitaire, la rentrée 2021 est mise à mal par les précédentes politiques éducatives n'ayant pas pris la pleine mesure des besoins criants en surface scolaire
Au-delà des problématiques liées au contexte sanitaire, la rentrée 2021 est mise à mal par les précédentes politiques éducatives n'ayant pas pris la pleine mesure des besoins criants en surface scolaire • FRANCE-GUYANE

Encore bien trop d'élèves guyanais se trouvent toujours sans affectations. Une honte locale pour la République. Et une Académie qui se refuse toujours à tout commentaire dans la Presse… Finalement, il s'agirait que ce soient les plateaux techniques des locaux de l'OPRF de Matoury et Kourou qui puissent permettre de libérer de la surface disponible pour la création de salles de classe.

 L'occasion au passage de fossoyer un dispositif régional de formation professionnelle déjà quelque peu moribond ?

C'était l'un des principaux constat de campagne pour Gabriel Serville face à la précédente majorité : une construction scolaire à la traine, bien incapable d'assurer encore cette année des besoins en surface éducative. Des besoins qui se font pourtant toujours plus pressant à mesure du temps et du gallot démographique guyanais ; alors que la rentrée est prévue dans la zone verte dans moins d'une semaine et que les équipes pédagogiques de l'ensemble du territoire sont appelées à être à