La journée du maire, pas celle des mères
MATOURY

La journée du maire, pas celle des mères

A.S.-M.
L'école de Moucayas un peu après 11h30 hier, fermée et inhabituellement silencieuse (ASM)
L'école de Moucayas un peu après 11h30 hier, fermée et inhabituellement silencieuse (ASM)

À l'occasion de la fête patronale, le désordre a de nouveau régné dans les écoles de la commune hier.

. C'est ce qu'on appelle un marronnier en journalisme ou un riddim en musique. Chaque année le 29 septembre, jour de la Saint-Michel, saint patron de Matoury, c'est la cacophonie dans les écoles. Et cette année encore, les élèves et leurs parents n'ont pas été épargnés. Le maire accordant une journée de repos aux agents communaux, la question était de savoir comment...