Suriname : les restaurateurs retrouvent le sourire
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
CHEZ NOS VOISINS

Suriname : les restaurateurs retrouvent le sourire

Eric GERNEZ, à Paramaribo
Les patrons de bars retrouvent le sourire
Les patrons de bars retrouvent le sourire • EG

Depuis le 6 novembre, le couvre-feu est étendu au Suriname à 23h00. Le secteur de l’hôtellerie, restauration et casinos, est satisfait et le public retrouve ses habitudes après plus de dix-huit mois d’un régime « sec ».

Une revendication du secteur HoReCa

Depuis plusieurs mois, c’était une revendication du secteur. Le couvre-feu à 21h00 imposait une fermeture des terrasses à 20h00. Un peu court pour profiter de la soirée et les affaires s’en ressentaient. Une manifestation des représentants du secteur avait même été organisée pour demander un aménagement des horaires. Il semble que le gouvernement a bien entendu les arguments exposés et samedi dernier, on prenait acte de l’extension du couvre-feu.

Terrasse bondée - EG


Le secteur est un des plus gros pourvoyeurs d’emploi du pays, il procure un salaire à toute une population, parfois peu qualifiée, comme pour certains emplois d’hôtellerie et restauration. La crise sanitaire les a