Pétrole, logistique, énergies : le Brésil arrive sur le plateau des Guyanes
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
CHEZ NOS VOISINS

Pétrole, logistique, énergies : le Brésil arrive sur le plateau des Guyanes

Eric GERNEZ, à Paramaribo

La récente visite du président Bolsonaro au Suriname dévoile les ambitions du Brésil sur le plateau des Guyanes et les intentions de collaboration de ses voisins, Guyana et Suriname. La Guyane est sur la touche.

Une coopération relancée
Le Brésil, en bon voisin, a toujours tenu des relations suivies avec le Suriname depuis son indépendance.

Il y a la présence d’une ambassade et la communauté brésilienne est importante et active économiquement. La visite le 20 janvier du Chef d’Etat brésilien réaffirme la volonté de coopération entre le géant brésilien et le Suriname. Des accords de coopération sont signés dans les domaines de la santé, de la cyber-sécurité, la criminalité transfrontalière et le trafic de drogue. Tout cela, dirons-nous, fait partie de la bonne diplomatie. Les véritables intérêts du Brésil se concentrent sur trois sujets, sur lesquels il entend devenir un acteur de premier plan : pétrole, énergie et logistique. Au service de ses ambitions vers le Suriname et le Guyana, le Brésil a la surface économique, la maîtrise technique et la finesse diplomatique.
Ambitions pétrolières

« Le président du Suriname a dit qu’il aimerait nous donner la priorité, la préférence, en essayant d’exploiter ces gisements via Petrobras », a déclaré Bolsonaro lors d’une émission en direct sur ses réseaux sociaux. C’est clair, net et précis....