La « défisc » , entre le marteau et l'enclume
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

La « défisc » , entre le marteau et l'enclume

Kerwin ALCIDE
Selon certains, il y aura un réajustement des loyers et des prix de vente. Réajustement, peut-être déjà en cours (HG)
Selon certains, il y aura un réajustement des loyers et des prix de vente. Réajustement, peut-être déjà en cours (HG)

Utile pour le développement de logement notamment social en Guyane, la défiscalisation rencontre néanmoins beaucoup de détracteurs qui estiment que le dispositif a été détourné de son but premier.

Décriée par certains, plébiscitée par d'autres, la défiscalisation ne laisse pas indifférent. Parmi ses détracteurs, la Cour des comptes qui avait même proposé l'année dernière sa suppression pure et simple, qualifiant ce dispositif, vieux de 25 ans, de « trop coûteux » , « inefficace » et bien éloigné de ses objectifs de départ. Matignon a bataillé ferme pour le conserver en dépit de la perte de recettes fiscales engendrées. La « défisc » est réservée aux particuliers qui veulent investir en Outre-mer, dans une résidence principale ou dans le logement locatif, voire une autoroute comme à la Réunion. En contrepartie, ils obtiennent le droit de réduire de leurs impôts sur le revenu, le montant correspondant au prix du logement acheté, dan