Centrale du Larivot : les entreprises prônent l’électrochoc
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
ECONOMIE

Centrale du Larivot : les entreprises prônent l’électrochoc

Gaetan TRINGHAM (g.tringham@agmedias.fr)
Des transporteurs mobilisés autour du rond-point de Baduel pour revendiquer la nécessité de la centrale du Larivot
Des transporteurs mobilisés autour du rond-point de Baduel pour revendiquer la nécessité de la centrale du Larivot • GT

 Plus d’un mois après l’annulation de l’autorisation environnementale pour l’exploitation de la centrale du Larivot, la CPME, le Medef et la FRBTPG montent au créneau. Le groupement a d’abord mobilisé des transporteurs pour bloquer le rond-point de Baduel pendant une vingtaine de minutes avant de provoquer une conférence de presse. Ils revendiquent les besoins du projet.

 « C’est un projet important pour notre quotidien. Sans cela, on se dirige inevitablement vers un blackout. » C’est la déclaration de Frank Ho-Wen-Sze, président de la Fédération régionale du bâtiment et des travaux publics de Guyane (FRBTPG) en ouverture de la conférence de presse provoquée ce jour. Juste avant, les salariés et entrepreneurs mobilisés ce jour avaient mis en scène un blocage du rond-point de Baduel. Une dizaine de camions se sont regroupés autour de l’axe stratégique,