Saül et les poussières d’or

Saül et les poussières d’or

 La série s’appelle « Mes romans de Guyane ». Elle aurait tout aussi pu s’appeler « Mes héros de Guyane ». En signant pour cette collection d’ouvrages chez Plume verte à destination du jeune public adolescent et pré-adolescent Marie-George Thébia avait d’emblée affiché ses ambitions : se mettre à hauteur d’enfant pour raconter l’histoire de la Guyane. C’est comme cela que sont nés de nouveaux héros auquel le jeune public n’a aucun mal à s’identifier. Il y a eu Copena, jeune esclave qui va...

franceguyane.fr 1337 mots - 02.12.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir