Marvin Yamb crée un squat artistique dans une bâtisse abandonnée par le département
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Culture

Marvin Yamb crée un squat artistique dans une bâtisse abandonnée par le département

Gérôme GUITTEAU ; g.guitteau@agmedias.fr
Le Mayouri afin d'organiser le squat artistique a rassemblé, dimanche, une quarantaine de personnes, à notre passage en fin de matinée. L'Abattis est situé dans l'anse Montabo.
Le Mayouri afin d'organiser le squat artistique a rassemblé, dimanche, une quarantaine de personnes, à notre passage en fin de matinée. L'Abattis est situé dans l'anse Montabo. • G. GUITTEAU

Le réalisateur et street artist Marvin Yamb a décidé avec des amis d'occuper un ancien bâtiment du département de la Guyane abandonné à proximité de la plage de Zéphir, dans l'anse Montabo.

On peint l'entrée, tandis qu'on défriche et se fait piquer par des abeilles dans le fond de la bâtisse. Sous un soleil de plomb, la quarantaine de volontaires ne regarde pas à la dépense d'huile-de-coude pour donner un visage saillant à l'Abattis.
C'est le nouveau nom du lieu qui devait accueillir, il y a au moins plus d'une décennie la base nautique du Conseil général de Guyane, dans l'anse de Montabo, du côté de la cité Zéphir à Cayenne.
L'appel au mayouri via les réseaux sociaux de Marvin Yamb, réalisateur et street artist, à qui l'on doit les fresques de l'Amérindien à l'anse Chaton et celle de l'Amérindienne au sabre à la Zac Hibiscus, fonctionne. Le lieu était tenu secret jusqu'à samedi soir.
Voici l'habitation abandonnée du Conseil général appartenant, à priori, à la Collectivité territoriale qui va devenir un lieu de création artistique, à deux pas de la plage de Montabo. Le lieu se nomme l'Abattis. • G. Guitteau

« Une personne qui soutient les artistes m'a parlé de ce bâtiment totalement abandonné, il y a trois semaines. On a un manque de places, de structures. Les associations n'ont pas les moyens de se payer un endroit pour travailler. On aura maintenant un lieu pour l'art. Un lieu où on pourra s'unir, discuter, créer, échanger. On n'est là pour l'art et non contre une entité. Il s'agit d'un cri d'amour et d'un cri d’alarme pour l'art en Guyane », convainc Marvin Yamb dont, par ailleurs, la série Bel ti koté va être diffusée en septembre sur Guyane la 1ère.
Marvin Yamb nous fait visiter le nouvel endroit d'expression artistique.

« Il faudra des artistes qui maîtrisent. Le but est d'être là pour créer et d'en faire un endroit de vie et un endroit d'art. La question de se prendre en main est souvent mise en avant en Guyane. Bah, on le fait. On comble le vide, on essaye, on valorise, on rend service, je pense. Ce lieu n'est pas à nous. On ne se l'accapare pas. On pose une situation et qui veut discuter avec nous est le bienvenu », assure l'artiste guyanais.
On a hâte de revenir et de voir ce que donne ce squat artistique dans quelques semaines en espérant la bienveillance des autorités concernées.


Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à utiliser le contact suivant par message Whatsapp de Marvin Yamb au 0694010201.