Confinés en cuisine pour le bouillon d’awara (1/3)

Confinés en cuisine pour le bouillon d’awara (1/3)

 « Je mange du bouillon d’awara depuis que je suis petite et j’ai appris à le faire à l’odeur, en famille, avec ma mère. Même quand j’habitais à Paris, j’ai toujours cuisiné le bouillon pour le repas du dimanche de Pâques ! », raconte Claire Chinon. Et ce n’est pas une crise sanitaire qui va changer ça ! Le secret, c’est de savoir s’organiser. « Je suis allée chercher mon poisson hier. Je me suis levée tôt pour réceptionner le charbon ce matin afin de commencer le boucanage aujourd’hui »,...

franceguyane.fr 572 mots - 09.04.2020
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Abonnement digital (Web + iPad + Mobile)

365 archives 144€/an
12€/mois 1 an
En savoir plus

Abonnement web (Web + Mobile)

365 archives 96€/an
8€/mois 1 an
En savoir plus
180 archives 60€/an
10€/mois 6 mois
En savoir plus
90 archives 36€/an
12€/mois 3 mois
En savoir plus
30 archives 13,90€
  1 mois
En savoir plus