Julberto Montlouis : « Reno Ban’n reviendra, si Dieu le veut, en 2023 »
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
CARNAVAL 2022

Julberto Montlouis : « Reno Ban’n reviendra, si Dieu le veut, en 2023 »

MINOS
Reno Ban’n à Kourou lors du carnaval en 2018
Reno Ban’n à Kourou lors du carnaval en 2018 • MINOS

Absent depuis 2021, le groupe de la Rénovation Urbaine ne participe pas au carnaval 2022 malgré les autorisations. Explications avec le président du groupe, Julberto Monlouis.

Vous étiez absent du carnaval 2021 pour cause de Covid. Cette année il est autorisé sous conditions, cependant Réno Ban’n l’un des groupes mythiques des cavalcades dominicales est de nouveau absent. Pourquoi ?
Julberto Montlouis : Vous avez raison, mais il faut savoir que pour Reno Ban’n et les membres du bureau, le carnaval n’est pas une fin en soi. Ce qui nous intéresse c’est la santé des membres du groupe, et nous en avons perdu un en la personne d’Alain Ambouille qui défilait constamment avec le groupe. L’un des musiciens a également perdu sa mère au mois de novembre. Donc je ne pouvais pas, par solidarité, défiler à la va vite. Reno Ban’n c’est plus de trente-cinq ans d’existence. Un carnaval cela se prépare et vu l’épidémie, nous ne pouvions pas le préparer sereinement.
Mais en voyant les autres groupes défiler, vous n’êtes pas inquiet de voir de membres s’en aller ?

Non je ne suis pas...
Sur le même sujet