Une journée électorale poussive

Une journée électorale poussive

T. F.
Interrogé à 18 heures sur la participation au scrutin à Matoury, le député-maire Gabriel Serville répond par un « C'est... poussif » (TF)
Interrogé à 18 heures sur la participation au scrutin à Matoury, le député-maire Gabriel Serville répond par un « C'est... poussif » (TF)

Le scrutin de samedi a été marqué par un taux de participation des plus faibles : 34,35%. Un désintérêt qui s'est évidemment ressenti dans les bureaux de vote tout au long de la journée, malgré les convictions affichées par les électeurs qui ont jugé indispensable de s'exprimer dans les urnes.

Quand, à 18 heures, la question de la participation matourienne lui est posée, Gabriel Serville hésite, esquisse un sourire difficile à interpréter et lance : « C'est... poussif. » À Matoury comme dans la majeure partie des communes guyanaises, les électeurs ont préféré vaquer à leurs occupations du week-end plutôt que se rendre dans les bureaux de vote. Pourtant, en milieu de journée, le taux de participation, bien que plus faible qu'en 2012, n'avait rien d'infamant (18,93% contre 20,64%). Mais l'affluence matinale n'a été qu'un trompe-l'oeil.
« On peine à atteindre les 25% » , souffle la...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger