"Les peuples amérindiens occupaient ce territoire avant l'arrivée des Européens"

"Les peuples amérindiens occupaient ce territoire avant l'arrivée des Européens"

 Dans le cadre de la 11ème journée des peuples autochtones, ce vendredi 12 août sur les hauteurs de Cayenne, les chefs coutumiers amérindiens du littoral et les représentants des institutions de l'État ont inauguré le mémorial du Mont Cépérou. À travers ce parcours de huit panneaux sont rappelés à notre mémoire les différents temps de la présence amérindienne en Guyane.

Pour ce 11ème édition de la Journée des Peuples Autochtones, les chefs coutumiers et les représentants des communautés amérindiennes du littoral guyanais étaient tous invités au Fort Cépérou pour inaugurer un mémorial dédié à l'histoire des Amérindiens de Guyane. © MA

La journée d'inauguration s'est ouverte par une cérémonie chamanique dite du malaca officiée par le chamane Victor Kilinan. © MA

Le premier panneau du mémorial, qui en compte huit, a ensuite été inauguré en présence des chefs coutumiers du littoral, du président de la CTG, Gabriel Serville et du sous-préfet Guillaume Brault. © MA

Ce deuxième panneau rappelle la situation géographique et historique de Cayenne à l'époque moderne. © MA

Ce quatrième panneau rappelle les guerres qui ont émaillé les relations entre les colonisateurs européens et les autochtones.

Ce cinquième panneau retrace les grandes étapes de l'installation définitive des Européens en Guyane. © MA

Ce septième panneau représente la répartition et langues des communautés amérindiennes de Guyane aujourd'hui. © MA

Ce huitième panneau met à l'honneur la figure spirituelle et politique du chamane, figure guerrière des peuples amérindiens. Le portrait a été réalisé par l'artiste kali'na Jean-Jacques Ajoekana. © MA

 
 Après une cérémonie chamanique officiée par le chamane Victor Kiliman à laquelle ont pris part l'ensemble des chefs coutumiers et des représentants de l'État présents, les répresentants de peuples autochtones se sont exprimés sur la valeur symbolique de ce mémorial et les revendications qu'ils portent quant à l'importance de commémorer et d'honorer la présence amérindienne sur le territoire guyanais.

 Le personnage du chef Sepelu, bien que controversé, fait à ce titre figure de héros de l'histoire amérindienne. La journée d'inauguration doit se poursuivre dans l'après-midi autour d'un village artisanal. Une conférence est également prévue à 17h et sera animée par Martijn van del Bel autour de la résistance amérindienne sur l'Ile de Cayenne au XVIIè siècle.