Robinho Besini, du fleuve Maroni aux vignes de Bourgogne
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
FOOTBALL

Robinho Besini, du fleuve Maroni aux vignes de Bourgogne

F.P
Robinho découvre la vigne
Robinho découvre la vigne

La vie recèle parfois d’histoires et de destins hors du commun. Celle de Robinho Besini, dont le prénom le prédestinait à jouer au football, en fait partie. Retour sur cet enfant d’Agouado, parti tenter sa chance cette année en Bourgogne, dans la ville de Chalon sur Saône.

1h30 de pirogue pour venir à l’école
Ce jeune garçon originaire de Pimpin, Kampoe de Saint-Laurent-du-Maroni, a débuté le football à l’heure de ses premiers pas sur les bords du Maroni. Il prendra sa première licence au club de l’AJSM à Saint-Laurent à 9 ans, avec son cousin Johannes. Mais la distance et l’absence de route ne lui permettent pas de pouvoir exprimer la pleine mesure de son talent. Puis Robinho rentre au collège Ma Aiyé à Apatou. Il se lève a 5h du matin pour prendre la pirogue scolaire l’amenant dans le bourg de la commune.

C’est alors que son professeur d’EPS, Florentin Popieul le remarque lors d’un cours. "J’ai vu un garçon faire des choses que je n’avais encore jamais vu à Apatou. J’ai appelé le président, Quency Yenoumou, pour qu’il vienne voir et me fasse partager son expérience. Nous étions admiratifs de ce jeune qui n’avait encore jamais joué dans un club mais qui avait ce potentiel", relate celui qui deviendra son mentor.
Un stage au centre de formation de Rennes pour sa première année
En parallèle d’une scolarité exemplaire ou il enchaîne les récompenses, Robinho signe en U13 à l’ASC Agouado, et intègre la section sportive du collège Ma Aiyé. Obligé de dormir chez son professeur et éducateur les weekends, faute de transport et d’accès à son village, il enchaîne les performances en terminant 1er de la poule Ouest et en