L’Aïkido et le Nihon Taï Jitsu s’associent pour la journée des droits des femmes
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
ARTS MARTIAUX

L’Aïkido et le Nihon Taï Jitsu s’associent pour la journée des droits des femmes

Mickael ALCIDE

En cette semaine du 8 mars 2022, journée mettant à l’honneur les femmes, les clubs du « Kashima Aïkido de Matoury », du « Bushido Club Aïkido de Cayenne-Matoury » et de « Self-Défense Guyane » ont animé ensemble un stage d’Arts Martiaux intégralement dirigé par trois femmes : Guyna Triveillot (1er Dan d’Aïkido), Anne-Claude Viaud (2e Dan d’Aïkido) et Marie-Laure Concy (3e Dan de Nihon Taï Jitsu et de Nihon Ju Jitsu). Ce stage composé de trois cours s’étant tenu de lundi à jeudi à Cayenne, Remire-Montjoly et Matoury ont permis aux adhérents des deux disciplines de découvrir et d’échanger sur les tatamis. Entretien avec Marie-Laure Concy et Anne-Claude Viaud et retour sur cette semaine de stage.

 L’Aïkido et le Nihon Taï Jitsu sont deux arts martiaux d’origine japonaise ayant émergé dans la première moitié du XXe siècle, et extrêmement complémentaires selon Marie-Laure Condy : « On s’apporte mutuellement. Le fait de voir dans l’autre discipline des choses apprisses et pratiquées dans la nôtre permet de voir notre pratique sous un autre angle, de repérer des similitudes et des choses à éventuellement ajouter et c’est très enrichissant. »
Mais que sont le Nihon Taï Jitsu et l’Aïkido ?
« Le Nihon Taï Jitsu est issu du jujitsu traditionnel, dans lequel on utilise des clés, des immobilisations, des atémis, le principe étant de pouvoir se défendre contre n'importe quelle attaque pouvant survenir dans la vie courante. C’est donc un art-martial de self-défense. »

De son côté l’Aïkido est un art-martial non-violent visant à neutraliser les attaques par des techniques n’utilisant pas la force physique et prônant la maîtrise de soi et de son partenaire plutôt que l’esprit de compétition.

C’est la deuxième année consécutive que l’initiative est prise par l’aïkidokate et présidente du Kashima Aïkido de Matoury Anne-Claude Viaud d’organiser une semaine de stage type