La Guadeloupe frappe d'entrée

La Guadeloupe frappe d'entrée

Ingrid SSOSSE
Cyril Gabriel (à droite), dernier rescapé d'une échappée qui le mènera à la victoire (Jody Amiet)
Cyril Gabriel (à droite), dernier rescapé d'une échappée qui le mènera à la victoire (Jody Amiet)

Depuis deux jours, le Guadeloupéen Joann Ruffine montre ses ambitions pour ce Tour 2011. Mais le Vélo Club de Kourou ne se laisse pas démonter.

L'équipe de la Guadeloupe avait prévenu, elle est venue prendre sa revanche cette année et veut tout faire pour remporter ce Tour. Et cela commence dès la première étape. La cohue du départ n'aura pas perturbé la sélection de la Guadeloupe. A Tonate, un groupe de seize hommes s'échappe. Plus tard, quatre hommes prennent la poudre d'escampette, Lebesle, Scholz et deux Guadeloupéens, Ruffine et Legrand, qui tentent de dynamiter le groupe. A l'arrière, le peloton marque cinq minutes de retard. A quelques kilomètres de l'arrivée, Vincent Lebesle du Vélo Club de Kourou est en tête, mais victime d'une crampe, il laissera s'envoler la victoire au profit de Joann Ruffine qui s'impose au sprint devant l'Allemand Timo Scholz et le Kouroucien Lebesle. Le peloton arrivera à 1'17 des hommes de tête. À 23 ans, le Guadeloupéen endosse le maillot jaune. La stratégie des Guadeloupéens semble donc avoir payé. « Il fallait gérer la course pour gagner cette première étape, pour frapper un grand coup » , affirme à l'arrivée le porteur du maillot jaune.
Les Guyanais en embuscade

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger