La CFU doit être « plus claire »
FOOTBALL. COUPE DES NATIONS DE LA CARAÏBE

La CFU doit être « plus claire »

Ange MARÉCHAL
Parmi ces professionnels, manqueront à l'appel pour la Martinique, Sloan Privat (à gauche) et Ludovic Baal (à droite) (AM)
Parmi ces professionnels, manqueront à l'appel pour la Martinique, Sloan Privat (à gauche) et Ludovic Baal (à droite) (AM)

Si dans le camp guyanais, on se dit déterminé, là ou le bât blesse, c'est auprès de la CFU, organisatrice de cette Coupe des nations de la Caraïbe.

Bientôt cinq ans que ce groupe des Yana Dòkò vit ensemble. « Nous allons jouer deux grandes compétitions. À nous de faire en sorte d'afficher notre meilleur visage » , a déclaré le sélectionneur Jaïr Karam. Dans le parcours des Guyanais, « il y a deux étapes. Une qui doit nous permettre d'engranger de la confiance et pour cela il faut gagner. L'apogée, c'est la Gold Cup aux États-Unis. Il faudra élever notre niveau et ne rien laisser au hasard. »

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger