Football : Les Yana Dòkò s’imposent 3-1 contre le Suriname pour leur dernier match de préparation
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
LIGUE DES NATIONS DE LA CONCACAF

Football : Les Yana Dòkò s’imposent 3-1 contre le Suriname pour leur dernier match de préparation

Mickael Alcide
De gauche à droite : Inrick Baal, Rhudy Evens, Thomas Nemouthe, Zedan Charlec, Delarno Belfi, Joel Sarucco, Ismael Collino, Marius Kago, Miguel Haabo, Stéphane Roman, Jean-Jacques Raymond
De gauche à droite : Inrick Baal, Rhudy Evens, Thomas Nemouthe, Zedan Charlec, Delarno Belfi, Joel Sarucco, Ismael Collino, Marius Kago, Miguel Haabo, Stéphane Roman, Jean-Jacques Raymond • M.A

C’était sa dernière sortie avant les grands rendez-vous du mois de juin. Les joueurs de la sélection de Guyane jouaient ce dimanche soir leur quatrième rencontre amicale sous la direction de Jean-Claude Darcheville. Son équipe, ayant d’ores et déjà pu s’appuyer sur quelques joueurs venant de l’hexagone a renoué avec la victoire en battant le Surinam sur le score de 3 buts à 1, notamment grâce à un doublé de Joël Sarucco.

La sélection de Guyane se présentait dans un 4-3-3 traditionnel avec un trio Evens-Haabo-Charlec reformé dans l’entrejeu et une ligne défensive de quatre habitués (Collino, Raymond, Kago, Baal). En revanche, les choix offensifs du staff se sont portés sur l’ailier de l’ASU Gran Santi Delarno Belfi et Joel Sarucco en pointe de l’attaque. Enfin sur le flanc droit de l’attaque, c’est le joueur de l’US Créteil (National) Thomas Nemouthe qui a honoré sa première sélection sous le maillot vert des Yana Dòkò.

Un début de match réussi pour une première mi-temps mitigée
Les Guyanais se sont montrés tranchants et décisifs dès leur entrée en matière dimanche après-midi. Après seulement sept minutes de jeu Belfi dévie un ballon pour Joel Sarucco qui contrôle aux 16 mètres et ajuste le gardien surinamais d’une frappe lobée. L’attaquant du Geldar ouvre ainsi le score et récidive seulement quatre minutes plus tard. Le deuxième but arrive donc à la 11e minute de jeu sur un corner déposé par Thomas Némouthe sur la tête de Sarucco