"On ne veut plus être la balle que l’on se renvoie” : excédés, les habitants de Préfontaine tapent du poing sur la table
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

"On ne veut plus être la balle que l’on se renvoie” : excédés, les habitants de Préfontaine tapent du poing sur la table

Jade Letard-Methon (j.letard-methon@agmedias.fr)
Les habitants se sont rendus de bonne heure devant les locaux de la mairie armés de banderole et de leur volonté de voir la situation changer radicalement.
Les habitants se sont rendus de bonne heure devant les locaux de la mairie armés de banderole et de leur volonté de voir la situation changer radicalement. • DR

Des voies de circulation criblées de trous et des habitants excédés. Si le schéma en rappelle bien d'autres auparavant, cette fois-ci, c'est à Préfontaine que le bât blesse. Des habitants se sont donc rendus en mairie, ce mercredi matin, pour y manifester leur colère et exiger des solutions. Un protocole d'accord a été signé entre les riverains, la mairie et l'entité en charge de l'aménagement.

Cette année, la dégradation elle est arrivée à un stade où ce n’est plus possible”. Remontés à bloc les habitants du lieu-dit macourien Préfontaine se sont donc massés devant la mairie de bonne heure ce mercredi matin. L’objectif pour eux était de trouver des solutions concrètes aux problèmes qui pourrissent leur quotidien et qui prennent tous leurs racines dans l’état lamentable des voiries. En effet, les rues ne permettent pas une circulation optimale des véhicules. “La problématique des voiries concerne tout Préfontaine donc tout Préfontaine s'est déplacé à la mairie !”, a déclaré avec vigueur Charles Lionel, l’un des porte-parole du collectif des habitants.

Ils ont pu être reçus sans délais par le maire de Macouria, Gilles Adelson, qui avaient convié les représentants