Ces marins qui traquent la pêche illicite

Ces marins qui traquent la pêche illicite

 L’ampleur de la pêche illégale, non déclarée et non règlementée, n’épargne pas la Guyane. Sous le regard impuissant des pêcheurs locaux, faiblement représentés et équipés face à leurs alter ego brésiliens, vénézuéliens ou surinamais, près d’un poisson sur cinq est aujourd’hui pêché illégalement. Dans la zone économique exclusive (ZEE) Guyanaise, bande d’océan de 400 km de large aussi longue que notre littoral où l’État dispose de l’exclusivité de l’exploitation des ressources, la pêche...

franceguyane.fr 2001 mots - 19.10.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir