Carburants : l’or noir qui coûte un bras

Carburants : l’or noir qui coûte un bras

 C’est un serpent de mer. Un sujet remis au goût du jour presque tous les mois, notamment quand les services préfectoraux fixent les prix maximums de vente des produits pétroliers dans le département. Alors qu’Emmanuel Macron promet la mise en place d’un chèque carburant pour faire face à la montée spectaculaire des prix de l’essence et du fioul, des questions -légitimes- sont posées ici et là. Quelle est la part de la fiscalité dans cette hausse ? La Société anonyme de la raffinerie des...

franceguyane.fr 2215 mots - 23.11.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir