Journée mondiale des AVC : connaître les signes pour diminuer les risques

Journée mondiale des AVC : connaître les signes pour diminuer les risques

Marie VANDEWOESTYNE m.vandewoestyne@agmedias.fr

Dans le cadre de la Journée Mondiale de l'AVC, le service de neurologie du CHU de Pointe-à-Pitre a organisé une matinée de prévention sur la place tricolore de Sainte-Rose ce samedi.

© Photos Marie VANDEWOESTYNE

Des infirmières, aides soignantes, médecins et diététiciennes sont présents sur les stands et informent les visiteurs du jour. Le but est de faire de la prévention auprès de la population afin que chacun puisse reconnaître les signes et donner l'alerte en appelant le 15 dès les premiers signes d'AVC.

Ils sont réunis ce samedi dans le cadre de la Journée Mondiale de l'AVC. C'est le service de neurologie du CHU de Pointe-à-Pitre qui a organisé une matinée de prévention sur la place tricolore de Sainte-Rose, ce 4 novembre.

"Ça va très vite. Au-delà de 4 h 30 à partir des symptômes, le patient risque d'avoir des séquelles. On a 4 h seulement pour agir" explique Nathalie Mauline, infirmière du service de neurologie.

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger