Six choses à retenir des annonces d’Emmanuel Macron
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Six choses à retenir des annonces d’Emmanuel Macron

Rédaction web (avec AFP)

Le président de la République a annoncé mercredi (14 octobre) que des couvre-feux seraient imposés dès samedi pour un mois, voire jusqu'au 1er décembre, en Ile-de-France et dans huit métropoles de 21h à 6h pour faire face à la situation sanitaire « préoccupante ». Pas en Guyane. Le point sur ce qu'il faut retenir.

 « Il nous faut réagir » car « le virus est partout en France », a déclaré le chef de l'Etat au cours d'un interview sur TF1 et France 2. « Nous sommes dans une situation qui est préoccupante et qui justifie que nous ne soyons ni inactifs, ni dans la panique », a-t-il ajouté.
« Nous devons prendre des mesures plus strictes » car « il n'y a pas de réserves cachées de lits » et « nos soignants sont très fatigués ».
1 / Couvre-feu total
La mesure la plus spectaculaire est l'imposition du couvre-feu total de 21h à 6h pour au moins quatre semaines à Paris et dans sa région, « où le virus circule très activement » ainsi