“Ce qui va nous tuer, ce n’est pas le cancer mais les démarches”: Awono La’a Yana vient au secours des malades du cancer avec son 1e village dédié
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
SOLIDARITÉ

“Ce qui va nous tuer, ce n’est pas le cancer mais les démarches”: Awono La’a Yana vient au secours des malades du cancer avec son 1e village dédié

Jade Letard-Methon (j.letard-methon@agmedias.fr)
Le public pourra retrouver les fameux "coussins coeurs" que l'association a l'habitude de distribuer gratuitement.
Le public pourra retrouver les fameux "coussins coeurs" que l'association a l'habitude de distribuer gratuitement. • AWONO LA'A YANA

 382 000. C'est le nombre de nouveaux de cancer, tous types confondus, détectés en 2018. Cette maladie, dont la croissance ne faiblit pas, n'épargne pas le territoire guyanais. Pour faire sa part et tendre la main aux malades, l'association Awano La'a Yana initie son 1er village “d'Accompagnement, de Soins de Support, de Confort et de Bien-être”, à la mairie de Rémire-Montjoly, ce samedi 4 juin.

La solidarité, c'est aider chacun à porter le poids de la vie et à la rendre plus facile.” C’est dans cette optique que l’association Awono La’a Yana - qui œuvre pour développer un continuum de vie de qualité pour les patients atteints de cancer – organise son premier village “d'Accompagnement, de Soins de Support, de Confort et de Bien-être”. Pendant toute la journée de samedi, la mairie de Rémire-Montjoly sera un lieu d’accueil, de soutien et de partage pour les malades, les proches, les aidants et même pour les soignants. Les personnes en Affection Longue Durée représentent également un public cible de la manifestation car elles font face à des parcours de santé aussi longs et aussi lourds.

Cet évènement est un moyen pour Awono