• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
POLITIQUE

Quand les DGS de Guyane se réunissent

Leila WITHNEL Lundi 4 Octobre 2021 - 12h45
Quand les DGS de Guyane se réunissent

Les Directeurs généraux des services (DGS) des collectivités guyanaises se sont réunis pour la première fois le 29 septembre dernier, dans la salle de délibération de la Mairie de Macouria. De quoi ont-ils parlé ? 

 C’est à la mairie de Macouria que se sont réunis pour la première fois, mercredi dernier, l’ensemble des DGS des collectivités de Guyane.

Cette première rencontre, initiée par Aurore Francius Smith, DG du CNFPT de Guyane et Farouk Amri, DGS de Macouria, est née d’un constat et d’une volonté : la mise en réseau de leurs homologues et la mutualisation de leurs fonctions.

Ce séminaire a été largement suivi par les DGS du département. En effet, sur 26 directeurs attendus, 18 ont fait le déplacement certains depuis les communes de l’intérieur. C’était le cas pour le représentant de la commune de Grand Santi.

Tout au long de la journée, des interventions expertes - notamment de la DRFIP ou du CNFPT - ainsi que des ateliers, des retours sur expériences et travaux thématiques ont nourri la rencontre.

LW

 DGS : "un métier qui revêt de la solitude"

« Le métier de DGS n’est pas un travail facile au quotidien, ils sont souvent isolés » souligne Monique Azer, première adjointe au Maire de Macouria. « Un pilotage plus pointu leur permettra d’accorder leurs violons et mettra en commun leurs outils et pratiques » ajoute t-elle.

« Le statut des DGS est un métier qui revêt de la solitude » se confit Farouk Amri. Il était pour ce dernier important de se rencontrer afin de « créer un réseau de soutien ». Par conséquent, la « ritualisation des séminaires » créera une passerelle qui facilitera et améliorera le travail en réseau d’une part.
D’autre part, la « mutualisation des bonnes pratiques » permettra de consolider les expertises propres au territoire, tout en palliant à ce sentiment d’isolement.

LW

Quelques pistes de travail pour les prochaines rencontres ont d’ores et déjà été posées et soumises à certains participants experts. C’est d’ailleurs le cas de la nouvelle nomenclature comptable des communes qui sera obligatoire à compter de janvier 2024.

Pour les deux prochaines rencontres des DGS, le rendez-vous ont d’ores et déjà été pris : au SDIS de Kourou et au Centre de Gestion à Cayenne. Les dates restant à être fixées.

LW

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
2 commentaires
8 commentaires
5 commentaires
17 commentaires
A la une
Société

Avril 1981 : Cayenne a soif

Marlène CLÉOMA ( m.cleoma@agmedias.fr) - Mercredi 8 Décembre 2021

 En ce premier trimestre de l’année 1981 les Guyanais font face à de nombreuses...