« L’Outre-mer a besoin d’un électrochoc économique »
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

« L’Outre-mer a besoin d’un électrochoc économique »

S.R. (s.reffe@agmedias.fr)
André Rougé, député français au Parlement européen Délégué national à l'Outre-mer du Rassemblement National.
André Rougé, député français au Parlement européen Délégué national à l'Outre-mer du Rassemblement National. • D.R.

 André Rougé, porte-parole de la candidate à l'élection présidentielle Marine Le Pen, est en Guyane deux jours durant. A quelques jours du second tour, il décline le programme du Rassemblement National dans les Outre-mer et revient sur le sujet de l'évolution statutaire.

 La campagne de l’entre-deux-tours bat son plein. En Guyane deux jours durant, le député européen André Rougé, porte-parole de Marine Le Pen en Outre-mer, déroule le programme de la candidate, qui a recueilli 6 334 voix au premier tour en Guyane, soit 17,66 % des suffrages.

Presque 7 points en deçà des résultats que la candidate du Rassemblement National a obtenus en 2017, où elle se positionnait juste derrière Jean-Luc Mélenchon au vu de ses résultats au premier tour. Une affaire de contextualisation, selon le député européen : « Il faut relativiser les choses, Marine Le Pen a progressé partout en Outre-mer par rapport à 2017. […] Je pense que les guyanais sauront rétablir les choses pour le second tour. »

A cet effet, les protagonistes