En campagne, Jordan Bardella choisit encore les Antilles

En campagne, Jordan Bardella choisit encore les Antilles

Antoine Irrien a.irrien@agmedias.fr
Jordan Bardella est actuellement en visite en Martinique, avant de se rendre en Guadeloupe. 
Jordan Bardella est actuellement en visite en Martinique, avant de se rendre en Guadeloupe.  • DR

Le jeune président du Rassemblement national est en visite en Martinique, ce mercredi et ce jeudi, à peine 9 mois après sa dernière venue. En campagne pour les élections européennes des 8 et 9 juin prochains, il se rendra également en Guadeloupe dans la foulée, où un meeting est prévu au Gosier, ce jeudi.

Décidément, Jordan Bardella semble aimer les Antilles. En un an, le jeune président du Rassemblement national effectue sa deuxième visite. Le programme est un peu moins chargé que lors de sa dernière venue, en avril dernier

La raison, elle aussi, est assez différente. En pleine campagne pour les élections européennes, prévues les 8 et 9 juin 2024, le représentant du parti d'extrême droite et député européen tiendra une réunion publique ce mercredi (6 décembre), à 20 h, à l'hôtel Batelière, à Schœlcher. Durant son séjour en Martinique, Cédric Crampon, le délégué départemental du RN en Martinique, fera partie des gens à ses côtés.

En Guadeloupe, Jordan Bardella donnera un meeting ce jeudi soir (7 décembre), à 19 h 30, au Gosier. Le lendemain, il visitera la centrale géothermique de Bouillante.

 

 

Aux Antilles, le RN progresse

Les multiples venues de Jordan Bardella aux Antilles ne sont pas anodines. Et le jeune homme politique le sait. Il sait qu'il est loin le temps où Jean-Marie Le Pen n'était pas le bienvenu sur nos territoires. L'ancien chef de file du parti d'extrême droite français avait notamment dû faire demi-tour, un jour de 1987, alors que son arrivée à l'aéroport de Martinique se profilait. Son avion avait été détourné vers la Guadeloupe, avant de retourner à Paris. Mais aujourd'hui, la donne a changé. 

 



Aujourd'hui, l'image du parti a changé aux Antilles. Le score de Marine Le Pen n'a fait que progresser depuis les élections présidentielles de 2017, jusqu'à arriver, au second tour des dernières élections, en 2022, à 60 % en Martinique et 69 % en Guadeloupe (au 1er tour, Jean-Luc Mélenchon se trouvait tout de même loin devant la candidate, en Guadeloupe et en Martinique). Jordan Bardella vient-il régulièrement aux Antilles en se croyant en terrain conquis ? L'avenir politique, bien que trop souvent incertain, nous le dira. 

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger