Un gendarme poursuivi pour ses propos racistes sur les Guyanais devrait perdre sa médaille d’honneur
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Un gendarme poursuivi pour ses propos racistes sur les Guyanais devrait perdre sa médaille d’honneur

P.R
Le discours tenu par un gradé de la gendarmerie mobile, fin avril à Saint-Laurent du Maroni, a été vivement condamné, notamment par le ministre de l'Intérieur (photo d'archives)
Le discours tenu par un gradé de la gendarmerie mobile, fin avril 2018 à Saint-Laurent du Maroni, avait été vivement condamné, notamment par le ministre de l'Intérieur (photo d'archives)

Cédric S., chef d’escadron, qui avait prononcé publiquement un discours raciste en Guyane en avril 2018, était décoré d’une médaille d’honneur. À la suite d'une enquête de Médiapart, le Quai d’Orsay annonce une procédure de retrait.

 L’affaire avait fait grand bruit en 2018, lorsqu’avaient été révélés des propos tenus publiquement par un chef d'escadron mobile, comparant la population guyanaise à des animaux. Cet officier, Cédric S., était pourtant décoré d’une médaille d’honneur par le ministère des affaires étrangères quelques temps après avoir tenu ce discours, comme le révèle aujourd'hui Médiapart dans une enquête à lire ici. À la suite des questions posées par la journaliste Nassira El Moaddem, le Quai d’Orsay a annoncé une procédure de retrait de cette médaille.