GUADELOUPE. La nomination de Dupont-Moretti ne passe pas chez le procureur de Basse-Terre
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

GUADELOUPE. La nomination de Dupont-Moretti ne passe pas chez le procureur de Basse-Terre

Boris Colombet (France-Antilles Guadeloupe)

Est-ce parce que le nouveau garde des sceaux avait tenu des propos virulents envers les magistrats — et notamment ceux du parquet national financier — peu avant sa nomination comme ministre ? Toujours est-il que le procureur de Basse-Terre, en Guadeloupe, a demandé à être déchargé de ses fonctions. Il a déclaré « ne plus pouvoir travailler sereinement. »

 Jean-Luc Lennon se garde bien de commenter la nomination de Dupont-Moretti au ministère de la Justice. « La nomination d'un garde des sceaux appartient au gouvernement. Je n'ai pas du tout à m'expliquer sur cela, bien évidemment, car je suis soumis à une obligation de réserve et de loyauté », ne cesse-t-il d'expliquer aux médias depuis ce week-end.

Il n'empêche : impossible de ne pas faire un lien entre l'arrivée d'un avocat ayant très récemment encore tenu des mots très durs envers les magistrats et la demande de décharge du procureur de la République de Basse-Terre, dès le lendemain. D'ailleurs, et à demi-mots, le représentant du parquet en poste depuis moins d'un an en Guadeloupe, le reconnaît. Évoquant « un choix et des raisons personnels