Mesures du Ciom : un point d'étape, quatre mois après
Aménagement

Mesures du Ciom : un point d'étape, quatre mois après

Rédaction web
Philippe Vigier, ministre délégué en charge des Outre-mer.
Philippe Vigier, ministre délégué en charge des Outre-mer. • PHOTO AFP

Réforme de l'octroi de mer, lutte contre la vie chère, stimulation de la concurrence, création d'emplois, accompagnement de la jeunesse ou encore investissement dans des infrastructures et anticipation de la transition écologique, le Comité interministériel des Outre-mer (Ciom) avait, en juillet dernier, planché sur 72 mesures "concrètes", dans le but "d'améliorer le quotidien des ultramarins".

 

 

 

Sous l'égide d'Elisabeth Borne et de Gérald Darmanin, qui en avaient annoncé les grandes lignes, l'ancien ministre délégué chargé des Outre-mer, Jean-François Carenco, avait déjà entamé le travail de terrain. Aujourd'hui, c'est au tour de Philippe Vigier, son successeur, de mener à bien le dossier.

Dix mesures déjà effectives

Et il aura l'occasion de le faire dès ce jeudi (23 novembre), puisqu'un point d'étape est prévu pour la Martinique et la Réunion, puis le lendemain, pour les autres territoires ultramarins. Le ministre recevra différents représentants, avec qui il se penchera sur les problématiques, à l'exception des territoires du Pacifique (ils ne font pas partie du Ciom). 

 


Interrogé par la presse, Philippe Vigier a annoncé que ce bilan par territoire a lieu pour constater les avancées et accélérer la mise en application des annonces. Selon le ministère des Outre-mer, 15 mesures sont en cours de finalisation et dix sont déjà effectives. 

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger