Kourou : trois individus recherchés ont été interpellés
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Kourou : trois individus recherchés ont été interpellés

La rédaction
Les trois individus arrêtés sont actuellement en garde à vue.
Les trois individus arrêtés sont actuellement en garde à vue. • ARCHIVES DE FRANCE-GUYANE

Cette nuit à Kourou, trois personnes qui faisaient l’objet d'une fiche de recherche pour infractions au code de la route, violences avec usage d’une arme ou cambriolages, ont été retrouvées par le Peloton de Surveillance et d'Intervention de la Gendarmerie (PSIG). Elles sont actuellement en garde à vue.

 Trois interpellations successives se sont déroulées hier soir sur la commune de Kourou.

La première est à 22 h 15
, lors d'une opération anti-délinquance au rond-point café à Kourou. Un véhicule est interpellé par les gendames du PSIG. Le conducteur était recherché pour de multiples infractions au code de la route. L’homme de 35 ans conduisait sans permis et sans assurance. Il a été immédiatement placé en garde à vue et a été remis au gendarme de la brigade de Kourou.

La deuxième interpellation est à 00 h 15, quand le PSIG contrôle un individu à vélo rue du Suriname. L’homme était recherché pour violence avec usage d’une arme blanche. Lorsqu’il est fouillé, un “grand couteau de cuisine” a été saisi, nous relate la gendarmerie. Il était caché dans son short.  L'homme à 50 ans et est SDF, il avait déjà agressé un individu avec un couteau il y a quelques semaines. Il a été remis aux enquêteurs de la brigade de Kourou.

La troisième interpellation est à 2 h 20. Sur le parking de la mairie de Kourou, une femme de 35 ans circule à vélo. Cette dernière est également SDF et était recherchée pour deux cambriolages. Elle a été remise au gendarme de la brigade de Kourou.

Ces interventions se sont déroulées avec le Peloton de surveillance et d'intervention de la Gendarmerie. Il est composé de 18 personnels permanents sur Kourou. Leur mission première est de surveiller la commune, notamment en deuxième partie de la nuit. Récemment, il a été renforcé par l'escadron de Périgueux.